En physique, un célèbre paradoxe qui ne tient qu’à une fibre …

Parutions Photonique Atomes froids

Des chercheurs de l’équipe Photonique et de l’équipe Atomes Froids viennent de franchir un palier dans la compréhension du paradoxe du processus physique où un système complexe retourne à son état initial au lieu d’évoluer vers l’équilibre.

Résumé de l’article « En physique, un célèbre paradoxe qui ne tient qu’à une fibre… » publié par l’équipe Photonique dans The Conversation le 2 mai 2018.Imaginez une barre de métal chauffée à l’une de ses extrémités. Au lieu que la chaleur ne se répartisse peu à peu sur toute sa longueur, la barre finirait par redevenir brûlante à l’endroit d’origine. Il s’agit là d’un processus physique où un système complexe retourne à son état initial au lieu d’évoluer vers l’équilibre : l’explication de ce paradoxe résiste depuis plus de soixante ans aux physiciens. Grâce une série de mesures bien plus riches et complètes qu’auparavant, réalisées dans des fibres optiques, notre équipe franco-italienne vient de franchir un palier dans la compréhension fine de ce phénomène.

La publication qui relate ses progrès (Fibre multi-wave mixing combs reveal the broken symmetry of Fermi–Pasta–Ulam recurrence), a fait la couverture de la revue Nature Photonics Volume 12 n°5 mai 2018.

Il s’agit de résultats de tout premier plan pour la physique en général mais il est aussi d’intérêt pour le public : le processus en question est au cœur de phénomènes aussi divers que la formation des vagues scélérates dans l’océan ou la conception d’horloges optiques de haute précision. Arnaud Mussot Professeur au Laboratoire PhLAM

A lire aussi : 
L’article des vulgarisation "En physique, un célèbre paradoxe qui ne tient qu’à une fibre…" publié dans The Conversation le 2 mai 2018 : © La version originale de cet article a été publiée sur The Conversation Tous droits réservés. > Lien