Un article de l'équipe PCMT fait la couverture de International Journal of Quantum Chemistry.

PCMT Parutions

Les liaisons chimiques scrutées par les méthodes d'analyse topologique de la densité électronique, en couverture du journal International Journal of Quantum Chemistry.

Dans cette étude conjointement conduite par Małgorzata Olejniczak (Centre of New Technologies, Pologne), André Severo Pereira Gomes (PCMT, PhLAM) et  Julien Tierny (Laboratoire d'Informatique de Paris 6), les outils d'analyse topologie des données (TDA, "Topological Data Analysis") sont utilisés afin d'analyser la densité électronique et de passer au crible la liaison chimique non-covalente dans le complexe moléculaire Au4‐S‐C6H4S′‐Au′4.

Alors que l'analyse de la densité électronique par la méthode Quantum Theory of Atoms‐In‐Molecules (étude précédente) semblait indiquer l'émergence de nouvelles caractéristiques topologiques dans la densité électronique sous l'effet de le relativité entre les atomes d'or et d'hydrogène, la méthode TDA établit leurs faibles valeurs de persistance (qui diminuent avec l'augmentation de la taille de l'ensemble de base) suggérant ainsi que ces caractéristiques ne sont pas significatives.

Ce travail ouvre la voie à rendre populaire la TDA comme analyse robuste de la structure électronique. 

Référence :

A Topological Data Analysis perspective on noncovalent interactions in relativistic calculations
Małgorzata Olejniczak, André Severo Pereira Gomes  Julien Tierny
Int. J. Quantum Chem. 2019, e26133
DOI: 10.1002/qua.26133

Liens:

http://dx.doi.org/10.1002/qua.26133

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02263579