AL ASEEL Joelle : Etudes expérimentales et théoriques sur une nouvelle méthode laser pour déterminer l’énergie d’adsorption sur des surfaces carbonées.

Doctorante : Joelle AL ASEEL, 01/10/2020 – …

Directeur de thèse : C. Focsa (33%)

Co-directrice : C. Toubin (33%)

Co-encadrante : C. Pirim (33%)

Sujet : Etudes expérimentales et théoriques sur une nouvelle méthode laser pour déterminer l’énergie d’adsorption sur des surfaces carbonées

Financement: Univ. Lille (50%) + Labex CaPPA (50%)

Résumé du projet de thèse :

 

La réactivité des surfaces carbonées joue un rôle fondamental en chimie de l’atmosphère, catalyse, nanosciences etc. Cette réactivité est définie par la composition chimique et par la force de l’interaction entre les composés adsorbés et la surface (physi/chimi-sorption). Une nouvelle méthode pour déterminer l’énergie d’adsorption a été récemment proposée par le groupe ANATRAC du Laboratoire PhLAM en utilisant une approche de désorption/ionisation laser couplée à une détection ultra-sensible par spectrométrie de masse. La validation de cette méthode originale a été effectuée sur des échantillons modèles constitués de surfaces graphitiques couvertes d’hydrocarbures aromatiques polycycliques à densité contrôlée (sous-monocouche). Ce projet de thèse propose d’étendre ces études par une approche systématique de plusieurs systèmes adsorbé/adsorbant, en variant aussi les propriétés structurales de la surface. Une modélisation théorique combinant dynamique moléculaire classique et mécanique quantique est également prévue en collaboration avec l’équipe de physico-chimie moléculaire théorique du Laboratoire, qui co-encadre la thèse. Le candidat ou la candidate devra faire preuve de connaissances solides en physico-chimie et être capable de développer des recherches à la fois expérimentales et théoriques.