Séminaire "Quantum Information and Quantum Computing": C. Delerue (IEMN) & F. Cléri (IEMN)

phlam Vie du laboratoire Séminaire
14 janv. 2022 15:30 - 17:15
Amphithéâtre Pierre Glorieux, Bâtiment CERLA

La "Maison de la Simulation" et le groupe de travail "Quantum Information and Quantum Computing" vous invite le 14 janvier 2021 (Amphithéâtre Pierre Glorieux, Bâtiment CERLA) à deux séminaires de C. Delerue (IEMN) et F. Cléri (IEMN)

Lien Zoom: https://univ-lille-fr.zoom.us/j/95182035177?pwd=M2JFSTUrQjRlcWhRUEV4RjNVMzlpQT09

Programme: 

15:30-16:15: Christophe Delerue. Silicon Spin Qubits

Résumé : Silicon is the semiconductor material in which most of today's components and integrated circuits are manufactured by the microelectronics industry. It is therefore at the heart of the technologies that have revolutionized information processing and communications. Will it also be at the heart of future quantum computers and simulators? This presentation will focus on the design of silicon qubits in which the intrinsic magnetic moment (spin) of a single electron supports the quantum information. Preserving, manipulating and measuring the quantum spin state in these systems are challenges that many researchers are trying to address. In this talk, I will present some of the principles and avenues being pursued.

#Presentation prepared with the help of Yann-Michel Niquet, CEA/IRIG, Grenoble.

16:30-17:15: Fabrizio Cleri. Suprématie vs Thermodynamique dans le Calcul Quantique

Résumé: La soi-disant « suprématie » dans les technologies de l'information quantique provient de l'observation que les ordinateurs quantiques peuvent effectuer certaines tâches de manière exponentiellement plus rapide que n'importe quel ordinateur classique. Un ordinateur quantique a accès à un nombre d'états logiques exponentiellement plus grand et, par conséquent, il a le potentiel de traiter de manière exponentiellement plus grande, plus d'informations par opération logique. Or, on sait depuis les années 1960 que l'information est une quantité physique et que son traitement consomme des ressources thermodynamiques. La thermodynamique stochastique a pu incorporer l'information dans l'expression des théorèmes de fluctuation, mais peut-elle être étendue à une "thermodynamique quantique" ? L'informatique quantique est en principe réversible, mais l'activation des portes du circuit quantique n'est pas à cout énergétique zéro. Que sont l'irréversibilité, le travail et la chaleur dans le domaine quantique ? Les ordinateurs quantiques nécessiteront-ils exponentiellement plus d'énergie pour fonctionner, par rapport à un ordinateur classique, afin de maintenir tout avantage quantique ?


Tweeter Facebook